Rechercher

Massage thaï : quelle fréquence ?

Dernière mise à jour : mars 31

Développé par le médecin personnel de Bouddha en personne, le massage thaï traditionnel a fait ses preuves à travers les siècles. Particulièrement efficace pour guérir les maux de dos, cette pratique apporte aussi de nombreux autres bienfaits pour le corps et pour l’esprit. Pour cela, il faut avant tout trouver un bon thérapeute et opter pour la fréquence idéale des séances de massage thaï.


Combien de fois par mois devriez-vous vous faire masser ? Quelles sont les contre-indications ? Trouvez des réponses à ces questions à travers cet article.




Qu’est-ce que le massage thaïlandais ?


Le massage thaïlandais est un prodigieux mélange de plusieurs pratiques ancestrales. Il s’inspire des mouvements du Yoga et des pratiques ayurvédiques d’Inde. Ainsi, ce type de massages se base sur l’équilibre de l’énergie (Prana).

Cette pratique consiste donc à toucher les canaux d’énergie (sen) dans le corps afin de résoudre les déséquilibres qui sont à l’origine des maux du corps et de l’esprit. Le massage se fait principalement avec les doigts et la paume de la main pour atteindre les canaux d’énergie. Les coudes, les bras ou les pieds peuvent aussi être utilisés pendant le massage.




Comment la séance de massage thaï se déroule-t-elle ?


La séance de massage thaï dure entre une heure et demie et deux heures. Elle commence par une séance d’étirements. Les mouvements réalisés sont similaires à ceux pratiqués lors d’une séance de Yoga, exception faite de la proximité de la thérapeute. Il s’agit d’un véritable massage à deux, car, comme pour une chorégraphie, la thérapeute guide chacun de vos mouvements d’étirement avec harmonie.

Elle rétablira ensuite l’équilibre énergétique en touchant des zones précis du corps par lesquelles l’énergie passe. La thérapeute a alors recours à des techniques de réflexologie. La séance se déroule sur un tapis de yoga ou un matelas posé au sol. Le port de vêtements souples et amples et vivement recommandés pendant chaque séance.





À quelle fréquence devriez-vous vous faire masser ?


Les effets d’un massage thaïlandais durent plus longtemps que ceux d’autres types de massage. Vous pouvez en ressentir les bienfaits pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Cela définira la fréquence à laquelle vous devriez vous rendre auprès d’un salon de massage Thaï à Paris 14. Généralement, une séance par mois est conseillée. Vous pouvez toutefois augmenter cette fréquence selon vos besoins. Vous pouvez donc suivre deux ou trois séances de massage thaï par mois si le besoin s’en ressent. Dans tous les cas, il est déconseillé de suivre plus d’une séance par semaine.



Quelles sont les contre-indications ?


Bien que le massage thaï soit classé parmi les techniques de massothérapie naturelle, il présente quand même quelques contre-indications. Il est déconseillé d’adopter cette pratique si :

  • Vous êtes enceinte ou en période menstruelle : certains mouvements et postures ne sont pas adaptés à votre corps au cours de ces périodes.

  • Vous souffrez d’insuffisance veineuse.

  • Vous souffrez d’hypertension artérielle.

  • Vous souffrez de blessures et d’hématomes ou encore de problèmes osseux ou articulaires.


57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout